UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


24.07.2013

Les glaïeuls de Marie-Jeanne font le salut aux couleurs

Avec Marie-Jeanne Cabrita, on est toujours dans les iridacées. Nous avions visité sa pépinière d’iris multicolores en 2010, au mois de mai, et n’avions pas résisté au plaisir d’en faire profiter nos lecteurs. (On peut consulter les archives du blog de notre titre). Cette fois, ce sont les glaïeuls qui vous en mettent plein les yeux, sur les terres généreuses de Villebaudou-Pourroutou qu’arpentent quotidiennement Marie-Jeanne et François son époux.

 Le nom latin de cette plante majestueuse,  gladiolus, qui signifie « poignard » n’a curieusement retenu  que l’image de ses feuilles pointues alors que ses hampes florales sont des œuvres d’art. Marie-Jeanne s’en émerveille en permanence, se délectant des tons qui jouent toutes les gammes de la beauté, forcément en clé de sol, pour de somptueuses mélodies de rose saumon, de rouge sang, de jaune poussin, de vermillon, d’un orangé incroyablement lumineux, de grenat et plus encore.

Le récent printemps, déconcertant pour les cultures florales, a évidemment laissé des traces dans les plantations de fleurs. Mais nos deux artistes, en authentiques gens de la terre, en ont vu d’autres et n’ont jamais baissé les bras. « Ce n’est pas dans la nature paysanne, de se décourager » rappelle Marie-Jeanne. La preuve, ses glaïeuls participeront à la prochaine fête locale, pour peu que la météo ne vienne pas jouer un vilain tour. A vous de les découvrir.

 ci-dessous :  La saison  touche à sa fin mais Marie-Jeanne

                    déniche encore de beaux spécimens

mimi-cab 002.JPG


18:24 Publié dans écologie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : glaieuls | | |

Les commentaires sont fermés.