UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


29.07.2013

Un orgue libéré et une voix venue d'ailleurs ont sublimé l'Heure musicale du dimanche

Environ une centaine de personnes a répondu à l’invitation de Marie-Line Rivière et Laurent Cellier, dimanche 28 avril dans le cadre grandiose de la Collégiale St.Michel. C’est Roland Tandou - encore un Villasavaryen - qui recevait le public avant de lui présenter les deux musiciens. Pour un concert qui a tenu ses promesses.

 Aux commandes du Cavaillé-Coll qu’il connaît du bout des doigts puisqu’il en est depuis longtemps co-titulaire, Laurent Cellier a déroulé avec brio des œuvres de Mendelssohn, d’Alexandre Guilmant et de Charles Widor, l’organiste lyonnais qui signa de nombreuses symphonies pour orgue. Les mélomanes venus ce jour dans la nef ont en particulier apprécié un Allegro Cantabile en fa mineur mettant en jeu le hautbois de l’orgue, mais aussi, dans le répertoire des pièces libres de Guilmant, le grand chœur en forme de marche sur le mode grégorien.

 Est venu le tour de la cantatrice aguerrie qu’est Marie-Line Rivière qui a visité des créations peu connues de Charles Gounod. Une fois de plus, ce petit bout de femme a subjugué son auditoire par la puissance de son organe, son aisance jusqu'au au faîtage des aigus, sa maîtrise des mutiples nuances d’une voix venue d'ailleurs et qui coule tout en miel. Comme dans ce Salutaris Hostia en mi-bémol.

  En fin de concert, les grandes orgues ont fait éclater l’Allegro Vivace de Haendel, avec un plein jeu brillant et du positif donnant une note festive à cette œuvre. Longuement ovationnés et bissés nos deux artistes ont offert une cerise sur le gâteau.  En l’occurrence un Laudate Dominum, orgue et chant. Encore un exercice de style fascinant sur les volutes duquel la soprano a promené allègrement la limpidité de son timbre. En parfaite synergie avec l’accompagnement finement ciselé  de Laurent.

 Encore une longue ovation a suivi. La dernière jusqu’au 18 août pour une nouvelle " Heure musicale du dimanche "


 

 ci-dessous :  Les deux concertistes à "l'échauffement" devant les partitions.

Entrer des mots clefs

Entrer des mots clefs

La puissance vocale de la soprano a inondé l'imposante collégiale St.Michel de       Castelnaudary. Sur des oeuvres de Charles Gounod.
________________________________________________________________
A noter qu'une erreur de transmission d'information a fait annoncer à tort la participation à ce concert de trois trompettistes. En réalité, Bertrand Nogarède sera à l'orgue et son fils Charles à la trompette lors du concert du 18 aôut, pour la dernière édition de " l'heure musicale du dimanche".

11:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : heure musicale | | |

Commentaires

Un concert sera redonné le dimanche 6 juillet 2014 à La collégiale de Castelnaudary.
Peut être à nous revoir...

Écrit par : RIVIERE marie -LIne | 21.06.2014

Pris par d'autres activités, je ne pourrai y assister. A mon grand regret. Bon concert !

Écrit par : augé | 28.06.2014

Les commentaires sont fermés.