UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


16.09.2013

4 associations pour un événement culturel réussi

Les journées du patrimoine ont attiré environ 200 visiteurs sur le site historique de la chapelle St.Martin-de-la-Salle et les organisateurs ont ainsi pu mesurer ce que peut apporter de constructif un travail opéré en synergie, avec la municipalité et ces quatre groupes de bénévoles qui figurent dans le peloton de tête des associations les plus toniques du village.

 

Dès l'arrivée sur le site, samedi matin, 14 septembre, on découvrait la déco artistique végétale imaginée par Caroline Delannoy, une artiste plasticienne scénographe dont les talents éclectiques se sont maintes fois exprimés bien au-delà du département. Mais déjà des randonneurs avaient attaqué les collines de Pinpin pour y consulter  la table d'orientation et écouter des explications sur l'Histoire locale. Dans les annexes de la chapelle, l'exposition de photos et peintures réalisées par des artistes du cru a capté l'attention des amateurs sur des oeuvres très expressives, signées Ferrasse, Juraver, Kaminski ou encore Regourd dont l'encre de Chine s'est joliment attardée sur les tours de Manatthan.

 

Le dimanche 15 septembre, alors que les bénévoles étaient toujours à la disposition de celles et ceux qui voulaient en savoir plus sur l'histoire mouvementée du village, le passé tumultueux de deux importantes zones d'influence seigneuriales ressurgissait dans la tradition orale. Pour rappeler que la chapelle de Besplas était déjà là au milieu du 13ème siècle mais il reste encore à son sujet bien des zones d'ombre notamment sur le fait qu'elle fut le pôle originel de la famille des seigneurs de Laurac, à l'origine du Lauragais.

 

Ces deux journées se sont conclues devant un public de connaisseurs sur un concert jazz-ragtime de Nathalie Artigue accompagnée au piano par le brillant pianiste qu'est Serge Ducamin dont les accords jazzy et les fluides improvisations ont su mettre en valeur la souplesse de l'organe de Nathalie. Une prestation marquée aussi par la variété des genres puisque s'y sont ajoutés des rythmes insolites et séduisants. De grands standards ont défilé sous les fresques de la chapelle, comme l'inusable "Summertime" de Gershwin ou "Beautiful love" de Gillespie. Le public n'a pas ménagé ses ovations à Nathalie et à Serge qui ont su se produire en toute simplicité, comme en famille.

 

Après les mots de bienvenue du maire, un apéritif amical a été servi devant la chapelle, mettant un terme à deux journées à inscrire.....au .patrimoine.


ci-dessous :          Il y avait beaucoup de connaisseurs dans la chapelle

 

journée-patrimoine

 

ci-dessous :     Nathalie et Serge ont su faire revivre une anthologie du jazz

journée-patrimoine

 

 

 

17:43 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : journée-patrimoine | | |

Les commentaires sont fermés.