UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


04.01.2014

L'écharpe "Monsieur Carcassonne 2014" illumine les vacances d'Adrien Boyer

On pourrait croire que du haut de ses 17 ans, Adrien Boyer a encore la tête dans les étoiles qui ont scintillé pour lui, lors de cette mémorable nuit où il fut sacré « Monsieur Carcassonne 2014 ». Que nenni. Notre jeune playboy a gardé les pieds sur terre et reste lucide. Et son futur métier de coiffeur reste dans sa ligne de mire.

 Après une présélection sur photo de 14 candidats, il était parmi les 8 finalistes qui côtoyèrent Miss Carcassonne, le 16 novembre dernier dans la salle du Dôme, face à 18 jurés qui devaient désigner le beau gosse de l’année.  Et Adrien a raflé la mise, son naturel élégant, sa spontanéité et son sourire onctueux ayant flashé le jury. Ce fut pour lui le début d’une aventure au parfum onirique.

Les défilés, des cadeaux pour plus de 2000 €, être habillé par des magasins de marque de Carcassonne, un costume griffé Serge Blanco, une ascension vertigineuse sur Facebook, une année d’entrée offerte au « 7 » pour des nuits « calientes » et des filles qui tournent fébrilement autour de lui comme abeilles sur un colza en fleurs, une prochaine réception à Domec pour soutenir l’USC. Et plus encore. Au bout de cette tourbillonnante épopée, un réseau de relations en gestation mais aussi un nouveau statut décoiffant pour notre futur figaro.  Mais Adrien a des gènes terriens et ses vacances de Noël passées, il va suivre sagement la ligne tracée par ses parents, celle du travail et de l’effort. Comme Maman, employée à la CCI de Carcassonne, Papa au lycée Jean Durand  de Castelnaudary, Audrey, la grande sœur, élève de Sciences-Po à Grenoble et les deux petites dernières, des jumelles qui bûchent à St.Exupéry à Bram.

 Adrien va retrouver le salon Arnau-Coiffure de l’Avenue Antoine Marty où il réalise avec de réelles délices son rêve d’enfant, tout en suivant l’enseignement théorique au CFA de Lézignan. Et en caressant le rêve de régner un jour sur son propre salon de coiffure. S’il y parvient, ça ne sera assurément pas une réussite tirée par les cheveux.

boyer 006.JPG

 

 

14:13 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : adrienboyer | | |

Commentaires

Touché. Grands arguments. il faut Maintenir le bon esprit.

Écrit par : maxosize en pharmacie | 08.10.2014

Les commentaires sont fermés.