UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


13.11.2015

11 hectares de serres photovoltaïques jaillissent des terres du village

serres solaires

Le gigantesque chantier ne passe pas inaperçu sur la D.218 qui relie le Villa à Bram, au domaine de Codelanes. Une forêt de structures d'aluminium sera bientôt recouverte de panneaux solaires. Un projet ambitieux porté par Régis et Jean-Christophe Serres,  ainsi que par Grégoire de la Roussière ( ci-dessus de g. à dr)  Au total 11 ha. de serres réparties sur 3 sites, dédiées à l'énergie solaire et qui seront opérationnelles début 2016. Explications.

 « Notre idée de départ était d'ériger un outil de production pour valoriser 11 hectares de terre dans une optique de croissance verte, durable et donc vertueuse » annonce Régis Serres, héritier d'une des plus anciennes familles du village. Cet ingénieur agronome de formation, président du Groupe Arterris, s'est toujours senti une âme de pionnier, a su s'adapter aux avancées des techniques culturales, diversifier ses productions et ses outils. Ses serres photovoltaïques en sont aujourd'hui le symbole.

serres solaires« Dans un mois je redeviens paysan »  se réjouit son fils Jean-Christophe, jusque là dans la finance, à Paris, comme trésorier de groupe. Savourant du regard l'imposant chantier de Codelanes, il assure, pour contrecarrer certaines critiques, que « les surfaces équipées ne sont pas stérilisées. Elles seront vouées dans un premier temps à la culture des asperges et des fraises, espèces qui ont déjà fait l'objet de test ». En attendant, les terres de surface sont extraites et stockées, vu l'énorme compactage provoqué par les engins de chantier. Elles seront ensuite relocalisées pour préserver la structure originelle des sols. Une opération où l'on reconnaît de fins connaisseurs de la terre.

Grégoire, lui, voit déjà le bout du tunnel...photovoltaïque. Sur 4 ha. aux Mercières et 3 à Tarissou, les panneaux au silicium s'alignent. Un produit purement français fabriqué à Agen. Muni d’un BPREA  (brevet professionnel de responsable d’exploitation agricole,) ce passionné met en avant les avantages écologiques des serres solaires : « un bassin de rétention permet une économie et une gestion rationnelle des eaux. La réduction des rejets,le recyclage des intrants et la réduction des phytosanitaires, un bilan carbone très bon, sont aussi des points positifs  Et une valeur ajoutée, la création de 10 emplois sur 6 mois, en fraisiculture.».

Régis, Jean-Christophe, Grégoire, un trio de terriens dynamiques qui tirent vertement vers le haut une agriculture plus propre. Rassurant.

 

ci-dessous : aux Mercières, les photopiles sont  posées, des kilowatts vont surgir

serres solaires


 

 

15:27 Publié dans professions | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : serres solaires | | |

Les commentaires sont fermés.