UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


24.05.2012

Prochaine collecte de sang

L'Amicale des donneurs de sang Fanjeaux-Villasavary informe qu'une collecte de sang se tiendra dans la salle polyvalente de Fanjeaux   jeudi 31 mai de 16h à 19h30.
 
A l'approche de la saison estivale qui connaît un important afflux de demande du précieux liquide, le Bureau souhaite une collecte au moins aussi généreuse sinon plus que la précédente. 

11:14 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

14.05.2012

France-Alzheimer-Aude propose une formation

Dans le cadre d‘un partenariat avec le Relais Services Publics du Centre Intercommunal d’Action Sociale et de la Communauté de Communes de la Piège et du Lauragais, l’association France Alzheimer propose une action de formation gratuite destinée à tous les aidants familiaux

 Afin de prévenir l’épuisement physique et psychologique des familles et de l’entourage des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, l’association France-Alzheimer-Aude propose l’application sur le terrain de la mesure 2 du Plan Alzheimer.

Cette formation s’adresse aux aidants familiaux principaux. Si le malade n’a pas d’aidant familial, la personne de confiance peut bénéficier de cette formation.

 Ces séances se dérouleront dans les locaux de la communauté de communes, 62 rue bonrepos à BRAM, de 14 heures à 18 heures, le 25 mai 2012 ainsi que les 11-18 et 25 juin 2012. Elles s’étaleront sur 15 heures découpées en 6 modules, un tous les 15 jours.

Les personnes intéressées qui auraient des difficultés pour la garde d’un malade pendant ces heures de formation ne doivent pas hésiter à contacter France-Alzheimer-Aude au 04 68 65 35 80.Inscriptions et renseignements à cette même adresse.

17:06 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

24.04.2012

Les ateliers Pac-Eureka ont fait un bon bout de chemin

Commencés début février, les exercices prévus par le Plan d'activation cérébrale (PAC) ont bouclé leur 11ème séance ce mardi 24 avril dans la salle de visio-conférence.

Organisés par la MSA avec le partenariat du Réseau de service public Piège-Lauragais, ces ateliers hebdomadaires comportent 15 séances.

Les stagiaires sont confrontés à des épreuves de plus en plus pointues qui exigent une gymnastique mentale axée sur la mémoire sous toutes ses formes. Les devoirs sont parfois, pour certains, prolongés à la maison.

Bien que studieuse l'ambiance est très agréable autour de la table et Denise Menjoulou, la monitrice, distribue le programme en douceur mais efficacement. Chaque session commence invariablement par une revue de presse au grè de laquelle chacun apporte ce qu'il a retenu de l'actualité, locale ou internationale. Qu'on le veuille ou non, c'est déjà un petit test de mémoire et un instant d'échange privilégié.

eureka 003.JPG

Pac-Eureka fait sérieusement bouger les neurones des stagiaires.

17:28 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

28.03.2012

Opération brioches : un record battu

Mardi 27 mars en fin d'après-midi, tous les acteurs de la campagne 2012 des brioches se sont retrouvés dans la salle du conseil mpunicipal, autour du maire et de ses adjoints (voir photo). Visiblement satisfaits du bilan de la collecte et on les comprend, au vu des chiffres.
 

brioches3 004.JPG

Le précédent record date de 2004 où les dons totalisaient 2220 € avec une moyenne de 5,49 € par brioche. Cette année l'addition affiche 2240 € avec une moyenne de 5,69 € par brioche dont 408 unités ont été vendues. Paul-Louis Dusserre a saisi l'historique des opérations sur son ordinateur ce qui a valu un visuel sur grand écran très parlant, son graphique démarrant en 1996.
 
Remerciements et compliments ont été adressés par le maire à tous les bénévoles qui ont eu droit à une part de....brioche et au pot de l'amitié

16:35 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (1) | | |

07.03.2012

La première brioche a été remise au maire

L'opération "brioches" se répète depuis une quinzaine d'années et elle permet à l'AFDAIM d'apporter de nos jours son aide à environ 1100 personnes handicapées, Ceci grâce aussi à l'action de 700 salariés. C'est ce qu'a rappelé Renée Cassan, responsable de cette association pour le secteur Lauragais, dans la salle de la mairie, mercredi vers 18 heures, en présence du maire et des nombreuses bénévoles qui vont procéder prochainement à la vente des brioches.
 
Peter Kathan, le président honoraire de l'AFDAIM qui organisa les premières campagnes, était également présent quand la brioche symbolique a été offerte au maire.

La vente va débuter dans les prochains jours et s'étalera sur une semaine. Le maire a souhaité que, comme les années précédentes, le meilleur accueil soit réservé par la population aux bénévoles chargés de la collecte.

PHOTO : Le maire a reçu la 1ère brioche

brioches 008.JPG

   ci-dessous :  Renée Cassan (à g.) a rappelé les bons résultats de l'AFDAIM

brioches 005.JPG

23:12 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

18.02.2012

Une collecte de sang décevante pour le village

Si l'on tient compte de la participation globale, cette collecte de sang du jeudi 17 février à Fanjeaux a été très positive puisque 44 donneurs se sont présentés pour accomplir leur geste de solidarité.
 
Mais le président de l'Amicale des donneurs de sang exprime pourtant des regrets, et pour cause : " Lors de la dernière collecte effectuée au Villa on avait eu une bonne participation. Alors je ne m'explique pas qu'il y ait eu un seule représentant du Villa pour faire le déplacement à Fanjeaux situé à peine à 4 km. C'est vraiment décevant ".
 
Et François Cabrita ajoute à son propos qu'on ne peut plus incriminer la météo et l'état des routes, la vague de froid et de verglas étant dorénavant derrière nous. Il se met tout de même à espérer plus de dynamisme pour les prochaines collectes. 

15:32 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

11.02.2012

Pour nous ils ont bravé le froid et la neige

L’offensive du froid glacial  a rappelé à ceux qui pouvaient encore en douter que février est un vrai  mois d’hiver, même si le soleil se fait chaque jour plus haut sur l’horizon. Neige et verglas ont obligé les services municipaux à un branle-bas de combat où les moyens  - matériels et humains - s’avéraient bien vite petits face aux exigences du moment.

 Et pour cause. Mais d’abord un simple petit rappel à l’adresse de certaines personnes mécontentes que leur devant de porte enneigé ait été oublié dès le premier jour.

 Si la commune occupe la 17ème place du département par sa superficie,  son réseau de voierie en est l’un des plus denses. Il dessert une centaine de fermes abritant environ 400 personnes. Et donc 1 habitant sur 3 vit à l’extérieur de l’agglomération. Dans cette population excentrée il y a des malades, des gens tributaires de soins quotidiens que leur prodiguent des infirmières, libérales ou du Spasad. Les élus ont dû établir dans l’urgence des priorités. Et c’est là que la solidarité paysanne s’est une fois encore exprimée, comme au bon vieux temps où chacun se faisait un devoir de prendre une pelle pour déneiger et donner un coup de main à son voisin, sans attendre d’être assisté.

 Souhaitons que le village garde encore longtemps ses agriculteurs. Ce sont eux qui étaient en première ligne dès le premier jour, avec leurs tracteurs. Le maire tient à remercier  « Thibaut de Soulages, Laurent Bonnery, Hugues Rumeau. Et puis Gérard Bombail dont le 4-4 s’est avéré précieux. Merci encore  à Mekki Amirouche qui a mis des véhicules et du personnel au service de la collectivité, tout comme André et José Garrigues avec leurs engins de levage, Stéphane Granel, du domaine de Gayraud, qui a ouvert pas mal de chemins aux usagers. Le personnel technique municipal, très sollicité,  n’a pas compté ses heures. Rémi Rouch, le secrétaire de mairie a lui aussi mis la main à la pâte, tout comme Serge Salvat de Laurabuc et Jean-Pierre Valette de Sévillé »

Il y a eu des initiatives personnelles bienvenues, comme celle de Didier Favet qui a rapidement transformé une tondeuse en petit chasse-neige pour « aérer » un peu le lotissement de la Barthe. On ne pourra citer tous ces petits gestes d’entr’aide qui ont surgi dans le village comme dans la campagne.

Mais cet épisode perturbant a aussi révélé des failles dans le dispositif d’intervention. Et il y a des mécontents dans le village. Il  serait  donc judicieux que les élus, à tous les niveaux des institutions territoriales, entament une réflexion, analysent les faits et en tirent les conséquences. Ces vagues neigeuses se reproduiront encore et on souhaite que cette édition 2012 apporte quelque enseignement pour la sécurité et le bien de tous.

aide-neige 006.JPG

                  Les bénévoles ont bien mérité un instant de détente dans les locaux de l'USV     

 

23:53 Publié dans aide sociale | Lien permanent | Commentaires (1) | | |