UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


05.03.2012

Instants privilégiés avec l'Harmonie de Villepinte

Les musiciens d'André Vieu méritaient mieux que le modeste public qui s'est rendu sous la halle dimanche 4 mars en fin d'après-midi pour entendre leur musique. Il est vrai qu'il y avait de la concurrence à la télévision et que le ciel s'est subitement assombri pour libérer quelques gouttes vers 15 heures. Assez pour en décourager quelques uns.
 
Ce rendez-vous annuel avec l'Harmonie de Villepinte a néanmoins offert un concert dont la qualité reste une constante au grè des ans. L'auditoire a ressenti l'implication et la sincérité de tous les exécutants parmi lesquels toutes les générations sont représentées. Des numéros en solo ont pimenté le répertoire, comme celui de Jean-Pierre Ferrasse à la clarinette basse ou de Régine Vieu sur son hautbois. Ou encore Cédric Bousquet au cor. Au pupitre des cuivres Robert Lignières, Guy Peytavi, Alain Mas et Manon Vieu ont exprimé leur virtuosité sur leur trompette.
 
Actualité oblige, un hommage incontournable a été dédié au regretté Maurice André par le chef André Vieu qui a interprété "Spassvogel variation", d'Alfred Bösendorfer, à l'aide de son cornet aux accents chargés d'émotion. Comme un clin d'oeil à l'ancien mineur d'Alès devenu l' un des plus grands trompettistes de la musique mondiale. Après quoi le concert s'est conclu sur quelques visites à des airs modernes. Un grand merci à l'Harmonie qui a une fois de plus, avec simplicité et gentillesse, rendu une copie nickel.

harmonie 001.JPG

Les musiciens de l'Harmonie ont mérité une large ovation.

harmonie 004.JPG

A droite  le  pupitre  des  cuivres.

00:23 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

28.11.2011

Musical Patchwork a distillé de la bonne chanson française

Tant pis pour ceux qui n’ont pas voulu se déplacer. Pour les autres, hélas peu nombreux, ceux qui ont été accueillis dans la salle des halles chauffée à point dès leur arrivée, surchauffée ensuite par la dynamique et le répertoire du groupe vocal bramais, ce fut une soirée de pur plaisir.

Cela se passait samedi 26 novembre en soirée. Le bonheur palpable du chef de chœur Laurent Cellier, les compliments distribués aux choristes en fin de concert et les bis multipliés ne laissaient aucun doute sur la qualité du travail présenté. Passés en revue, les succés indémodables de Goldman, Balavoine, Sardou, Nougaro, ou Souchon côtoyaient des tubes mille fois fredonnés ailleurs des Enfoirés, de Pagny, ou d’Indochine. Avec un détour vers des accents grégoriens quand les 35 choristes ont bravé le risque en déroulant sans fausse note l’envoûtant « Ameno » qui a propulsé assez récemment le groupe Era vers la notoriété.

La prestation de Musical Patchwork était valorisée par une mise en scène et des éclairages très soignés, à l’image de la sonorisation assurée par Sunlight Disco. Au terme de la soirée, le président du groupe, Michel Bernieres, a remercié Lucienne Kaminsky, présidente d’ « Arts Rencontres Tous Talents » et présente dans la salle, pour son accueil et son aide.

 concert26.11 (4).jpg

L'ensemble vocal bramais a rendu une copie nickel.

00:30 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

02.11.2011

Laurent Cellier en plongée au coeur d'un orgue

Le plus grand instrument de musique créé par l’homme, de loin le plus puissant, renferme des trésors d’ingéniosité et se plonger dans ses entrailles vous conduit dans un microcosme un peu magique et envoûtant. C’est à ce rare plaisir que nous a invité Laurent Cellier, co-titulaire des grandes orgues de la Collégiale St.Michel, à Castelnaudary, l’imposante construction classée depuis 1910.

 C’est là que cet organiste éprouve ses plus intimes vibrations sonores,  aux commandes de son « Cavaillé-Coll », inauguré le 5 juin 1862, un orgue d’une qualité musicale exceptionnelle et qui figure parmi les plus belles du Sud de la France. Linstrument-Roi, dit-on souvent. « Il a été classé monument historique  et l’annonce en fut faite lors de la Fête de la musique le 21 juin 1987. Il comporte 41 jeux, 3 claviers manuels de 54 notes enrichi d’un clavier-pédalier de 27 notes » précise Laurent qui s’empresse, non sans une certaine fierté, d’ajouter que « Castelnaudary n’est pas connu dans le monde entier que pour son cassoulet, mais aussi pour son orgue. Le dernier organiste envoyé ici par le Conservatoire National Supérieur de musique venait du Japon ».

 Habitant Villasavary, natif des Hauts-de-Seine, Laurent Cellier a  pris racine en Lauragais puisqu’il devint, dès l’âge de 12 ans en 1977, l’élève du Chef Vialette, fer de lance de l’Harmonie de Villepinte. Un homme d’effort et de rigueur qui lui apprendra le solfège. Notre musicien en herbe s’oriente vite, par affinité, vers la musique sacrée. Il entre au Conservatoire de Toulouse où il obtient un diplôme de fin d’études, puis plus tard un diplôme de classe d’orgue à l’Institut de musique sacrée de la même ville. Aujourd’hui, entre deux concerts, il donne des cours de solfège, d’orgue et de piano.

On peut même entendre ses prestations sur les ondes de RCF (Radio Chrétienne Francophone) sur la bande FM 89.3 pour le Lauragais.  Loin d’être inconnu des spécialistes il occupe une place honorable au Dictionnaire des organistes français des XXe et XXIe siècles. Il suffit de l’écouter parler de ses grandes orgues. On perçoit alors cette sorte de rapport charnel qui se crée parfois entre un musicien et son instrument. Normal quand on sait que l’orgue fut l’un de ses premières amours.

 Un amour tenace que rien ne semble altérer, même pas la dernière passion de Laurent Cellier, à savoir la direction musicale du groupe vocal « Musical Patchwork », basé à Bram. « Un groupe qui me donne de grandes joies par ses compétences musicales, qui parfois m’étonne, mais aussi, parce qu’il est un vrai patchwork de générations, d’amitiés, de couleurs et de chansons pour tous les âges » se délecte Laurent qui mijote déjà le répertoire de son concert choral du 26 novembre sous les halles du Villa. Qu’il souhaite sans le moindre bémol.

cellier 026.JPG

 Ci-dessus :Aux commandes du célèbre Cavaillé-Coll, Laurent se sent sur une autre planète.

cellier 021.JPG Ci-contre :  Trois claviers sous les doigts, deux sous les pieds, et parfois les 41 jeux qui peuvent libérer "le Tonnerre", une véritable avalanche de décibels "qui vous pénètrent jusqu'aux entrailles" affirme le musicien, démonstration à l'appui.

15:41 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

24.06.2011

Le quartet de Belleville en la chapelle de Besplas.

 

 L’Office Intercommunal de Tourisme propose un bien séduisant rendez-vous dimanche 10 juillet à 17h. en associant la découverte du patrimoine architectural roman à celle d’œuvres musicales classiques et jazz. Cette rencontre aura pour cadre la chapelle St.Martin-de-la-Salle, dite de Besplas.

 Ce concert sera exécuté  par Christophe Acco & François Baudemont  à la guitare acoustique, Eric Robert à la contrebasse, Georges Torsiello au saxo. On peut avancer que ce quartet se produit à géométrie variable, jouant parfois en duo, parfois en trio pour visiter dans le jazz manouche l’intemporalité d’un Django Reinhardt, ou encore des standards du jazz et du swing.

Participation : 4 €, gratuit pour les moins de 13 ans.

 

15:55 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

17.10.2010

Petit voyage musical avec l'Harmonie de Villepinte

Comme chaque année le village voit arriver avec plaisir l'Harmonie de Villepinte. Dimanche 17 octobre en fin d'après-midi, sous les halles, cet ensemble que dirige le virtuose de la trompette André Vieu a invité son auditoire à un voyage à travers les continents, grâce à un répertoire très varié de musiques typiques.

Le public (photo) a pu ainsi écouter des rythmes venus, entre autres, d'Ecosse ou d'Israël, découvrir un arrangement sur un des plus grands succés des Beatles, et enfin vibrer et taper des mains pour accompagner un final plein de verve bissé debout. Lydie Marre, représentant le maire, a pris la parole pour remercier l'Harmonie, en insistant sur "le travail assidu et les nombreuses répétitions  que les musiciens doivent accomplir pour aboutir à des concerts de la qualité de celui auquel nous venons d'assister". Avant d'ajouter un aimable clin d'oeil aux deux doyens de l'Harmonie. Une fois encore tous ces musiciens ont bien mérité l'ovation du public.

concert 005.JPG

Les musiciens d'André Vieu sont toujours appréciés pour leur talent et leur gentillesse.

concert 003.JPG

concert 002.JPG

23:17 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

12.07.2010

Les mélomanes ont aimé un concert de qualité

Environ une centaine de personnes ont pris place dernièrement entre les murs historiques de la chapelle St.Martin-de-la-Salle, au cours d'une soirée placée sous le signe de la musique classique. Ce qui revient à dire qu'on a fait le plein.

concerbesplas.jpg

Entre deux exécutions instrumentales, une partie de l'auditoire.

st-roch (8).JPGTrois dames ont fait parler leur instrument dans un répertoire très éclectique allant de Chopin et Brahms à Gounod Fauré ou Rossini, pour ne citer qu'eux. Au violon Aude Escudier a harmonieusement mêlé ses sonorités à celles de Naira Yaver au piano et d'Alicia Pouviot jouant sur sa flûte traversière. Toutes les trois font partie de l'école intercommunale de musique et exercent leur art dans l'orchestre intercommunal que dirige Henri Ciprian qui était d'ailleurs présent sous les voûtes de la chapelle. A l'issue du concert, après une brêve intervention du maire, Céline Pauly, responsable de l'office de tourisme de la CdC, a rappelé l'historique des lieux avant que soit partagé le pot traditionel et quelques instants d'échanges entre public et musiciennes.

16:01 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |

03.07.2010

Concert en la chapelle de Besplas

Vendredi 9 juillet à 20 heures le site historique de la chapelle St-Martin de la Salle connaîtra un des temps forts de l'été culturel de la communauté de communes. En l'occurence un concert donné par Naira Yaver au piano, Aude Escudier au violon et Alicia Pouviot à la flûte traversière. Leur répertoire englobera entre autres des pièces de Schubert, des valses de Chopin, le menuet de Bizet, des Danses espagnoles de Granados. Et l'incontournable Méditation de ThaÏs de Massenet. Le nombre de places est limité, l'entrée fixée à 4 €. Infos et réservation à l'office de tourisme Piège & Lauragais : 04 68 24 75 45.

15:46 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | | |