13.09.2014

Les poires d’André, c’est du lourd.

Il nous avait déjà fièrement présenté des tomates hors normes, dont la championne accusait 1k388 sur la balance. Cette fois André Roca, le conseiller technique du club local de billard, a cueilli dans son verger quelques poires d’un calibre peu commun.

De la variété William,  quatre de ces superbes fruits ont bloqué l’aiguille de la balance à 2000 gr. (photo) Autrement dit, deux pièces au kilo. Et du bio s’il vous plaît, sans traitement chimique et nourries au fumier de cheval. De la poire goûteuse et juteuse comme aucune autre. Félicitations à Dédé.

poires d'André

23:55 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : poires d'andré | | |

05.09.2014

Jean-Paul Dupré en visite au village

député

Accompagné de son attachée parlementaire Gisèle Jourda, candidate aux sénatoriales en remplacement de Marcel Rainaud ,et d'André Viola, le député de la circonscription a fait halte récemment à la mairie.

Reçu par le maire et quelques Conseillers municipaux, il a surtout parlé de la réforme territoriale et de l'organisation autour des intercommunalités en place. Il a cité  les cantons d'Alaigne, Fanjeaux et Salles- sur- l'Hers qui se regroupent  en un seul canton avec deux conseillers un homme, une femmeLes conseillers généraux sont maintenus en milieu rural, ce qui implique le maintien du département .

Jean-Paul Dupré  (ci-dessus, 3ème à dr.) a évoqué aussi la refonte des régions qui passeraient de 22 à 13 régions en métropole. Une réforme qui se décidera au sénat en octobre et à l'Assemblée Nationaleà la fin de l'année. «  Pour nous la fusion deviendrait Languedoc-Roussillon - Midi Pyrénées »   Sur un autre sujet, le député a informé son auditoire que notre intercommunalité va passer au très haut débit avec une couverture totale en fibre optique. La décison interviendra le 24 septembre prochain. Le pot traditionnel a terminé cette réunion.

 

 

23:02 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : député | | |

08.08.2014

Odile, première femme porte-drapeau

La fuite impitoyable du temps a rayé de sa froide plume la présence debout de la plupart des anciens combattants des deux guerres mondiales. Et puis de nombreuses femmes ont subi, souvent dans l’ombre, le cauchemar de ces conflits destructeurs, prenant la place des hommes dans les bureaux, les champs et les usines. Beaucoup ont rejoint la Résistance et y ont perdu la vie.

En vertu de quoi on ne devrait pas s’étonner si Odile Fabbro, jeune et nouvelle conseillère municipale, future animatrice à la Communauté de communes, a hérité du grade de porte-drapeau lors du dernier dépôt de gerbe au monument aux Morts (photo ). C’était dimanche 3 août et Odile côtoyait le doyen Pierre Bastouil, tous les deux inclinant le drapeau lors de la minute de silence.

Au-delà du geste citoyen et d’une première au village, au-delà du symbole porteur d’une forte charge historique, ne faut-il pas également voir dans la démarche d’Odile un hommage féminin à toutes celles qui  ont souffert dans le combat ou sont tombées pour leur pays.

Merci pour elles, Madame

porte-drapeau

 

 

 

15:32 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porte-drapeau | | |

07.08.2014

Vide-grenier dimanche 10 août

Les Rainettes associées aux maquettistes.  Ces deux associations tiendront leur vide-grenier dimanche 10 août de 6h. à 19h. au stade Pierre Combes. Les exposants sont informés que l'étal sera accordé au tarif de

2 € le mètre.  Contact :  06 44 21 54 16.

10:53 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vide-grenier | | |

06.08.2014

Fête locale au top malgrè les caprices du temps

 

cassoulet-geant 004.JPG

Après les 2 premières journées festives (voir nos comptes-rendus sur blog)  le rendez-vous « municipal » du dimanche a réuni une foule nombreuse, d’abord à la messe, puis au dépôt de gerbe au monument aux Morts et enfin sur la place St.Jacques qu’un cortège coloré a rejoint pour un succulent apéritif dînatoire, guidé par « Les copains d’abord » venus de Lézignan et la troupe tourbillonnante des Rainettes.

Après le discours du maire, les majorettes, après leur tour de ville de la veille,  ont offert une ravissante démonstration avec des pyramides spectaculaires appuyées par les cuivres hypertoniques de la bandas lézignanaise. L’après-midi, c’était au tour du groupe vocal Patchwork d’occuper l’église devant un auditoire deux fois plus dense que l’année précédente. Avec un effectif réduit de moitié, en raison des congés, le groupe a déroulé un répertoire pour tous les âges, séduisant un  public qui a répondu par une longue ovation debout et a  demandé plus qu’un simple bis.

En soirée, la météo peu coopérative a coupé les ailes à Festy Night qui a été contraint de se réfugier sous les halles pour assurer son bal au sec.

Lundi vers 19h, le cassoulet géant, mijoté à merveille par la Maison Cathala  a rassemblé plus de 300 convives (photo ci-dessus) dans une ambiance des plus chaudes, encore plus surchauffée quand  « Sympa Musette « a fait danser abondamment les aînés. Cerise sur le gâteau, ce soir-là, pas de pluie.

Un grand bravo au personnel communal, à tous les bénévoles de « Culture & Loisirs » mobilisés par le président Philippe Cathala, à tous les acteurs qui ont permis que ces festivités se déroulent dans le meilleur esprit et sans le moindre incident.

ci-dessous : Les abbés  J.Louis Cindano, Burkinabé en visite, et Bruno Garrouste, ont partagé le           cassoulet avec le maire et le gardien de l'église, Maurice Sié.

 

cassoulet-geant 001.JPG

 

15:10 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fete-locale | | |

07.07.2014

Une belle fin d’année scolaire pour Grégoire Muzas

Quand il ne met pas les mains dans la farine pour aider son père il ne faut pas croire que Grégoire Muzas regarde les mouches voler. Il vient en effet de se voir décerner un  diplôme qui met un terme à sa première année d’études au Centre de formation d’apprentis Interprofessionnel Henri Martin de Lézignan. Spécialité Boulangerie.

On comprend mieux pourquoi il a un peu délaissé le rugby, sport pour lequel Greg affiche de sérieux atouts morphologiques qu’il a déjà démontrés au sein du RELM. Pour l’heure, il a compris sagement que son avenir doit être assuré sur des bases professionnelles fiables et il déguste son « prix d’apprenti le plus méritant ». En attendant d’avoir encore du pain sur la planche en 2ème année. Même s’il nous a soufflé dans le creux de l’oreille « le ballon ovale, les entraînements, ça me travaille par moments ».  Nos félicitations, Greg. 

diplôme-muzas 

16:49 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : diplôme-muzas | | |

02.07.2014

De riches débats autour du " marché transatlantique »

Le collectif « Stop GMT Lauragais » a occupé les halles mardi 1er juillet en soirée. Le public invité, s’il n’était pas très dense, avec des absences très remarquées, n’en a pas moins manifesté son intérêt pour un sujet d’actualité brûlant où chacun s’est visiblement senti concerné.

 Un film éloquent a rappelé l’historique de ce Traité qui entend imposer un grand marché transatlantique, en passe d’être signé entre l’Europe et les Etats-Unis. Les présentateurs du « stop GMT Lauragais » n’ont pas manqué de faire un rapprochement avec le Traité ALENA, conclu en 1994 entre le Mexique les USA et le Canada. Cela tombait bien puisqu’une jeune Mexicaine se trouvait dans le public et a bien décrit « les effets néfastes qu’ALENA a provoqué dans mon pays, surtout sur les petits agriculteurs réduits désormais à la pauvreté »

 Selon les opposants au Grand Marché Atlantique, si le Traité voit le jour, ce sera la liberté totale du commerce, avec, comme corollaire, la disparition des normes environnementales, culturelles, sanitaires, protégeant actuellement le consommateur mais trop contraignantes pour les multinationales.  

 En un  mot, les opposants à cet accord de libre échange en gestation  considèrent qu’il est une menace grave pour la démocratie, les droits sociaux et les mesures de protection de l’environnement et de la santé en Europe. Mais « Stop GMT Lauragais » a tempéré ses informations en rappelant que des centaines de communes et  des Régions ont déjà dit non au Traité. Et que la résistance s’organise non seulement en Europe mais même aux USA. Le collectif a renvoyé son auditoire au site internet « Stop TAFTA ». Au final, une soirée qui s’achève sur une note d’optimisme.

 

Le collectif "Stop GMT Lauragais" a soulevé un débat très édifiant

collectif "stop GMT Lauragais"

ci-dessous :  L'auditoire s'est montré très impliqué dans les échanges de vue

collectif "stop GMT Lauragais"