UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA-65052137-1 UA65052137-1


13.08.2015

Les Corsojaïres sur la dernière ligne droite

corsojaïresPrêts pour défiler dans les rues de Castelnaudary, ils le seront, au vu de l'ambiance de ruche qui règne sur le chantier secret où se peaufine le char fleuri 2015. Il y a Michèle, Ginette, Chantal, Lydie, Joëlle, en renfort de Roger, Daniel, Germain, Jacques, Laurent et les autres. Même Christian Combes, (ci-contre) le maître d'oeuvre, est venu apporter sa griffe.

Et puis il y a ces ouvriers de l'ombre, qu'on ne voit pas autour du char, que sont Véronique et Jean Pujol.Ils sont dans l'incapacité de se déplacer mais n'en ont pas moins, patiemment et discrètement, confectionné chez eux des milliers de fleurs. Toute l'équipe les remercie chaleureusement.

On ne vous dira pas le thème qui a guidé nos artistes mais ça a de l'allure. Vous pourrez en juger le 30 août dans la cité chaurienne.

          ci-dessous : Jacques & Chantal assurent les derniers détails

corsojaïres

 

corsojaïres

                ci-dessus : Parfois il faut un sacré coup de collier...le char est lourd...

                         et Daniel, visseuse en main, assure les fixations (ci-dessous)

 

corsojaïres

 

16:43 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : corsojaïres | | |

19.08.2014

Revue des troupes chez les Corsojaïres.

corsojaïres

Mardi 19 août en nocturne, Patrick Maugard et Christian Combes ont fait leur apparition sur le chantier de construction des chars qui animeront le grand corso de la fête du cassoulet, le 31 août prochain.

En fins connaisseurs ils ont apprécié les créations qui mobilisent une douzaine de bénévoles depuis huit mois, avant de partager (ci-dessus) de succulentes pâtisseries et l’arrosage qui va avec.

« Ce sera la 15ème édition, on commence à être rodés » a confié Christian, le maire de la cité chaurienne ( ci-dessous) ajoutant courageusement « Et on n’a encore jamais vu un corso sous la pluie ».

 Quel moral ! Croisons les doigts, au cas où.

corsojaïres

23:56 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : corsojaïres | | |

22.07.2014

Les Corsojaïres bichonnent leurs finitions

Ambiance de ruche dans les ateliers ultra- secrets où d’hyperactifs bénévoles butinent les dernières fleurs (de papier). Une parure définitive pour les chars « made in Villasavary » qui défileront dans les rues de Castelnaudary à l’occasion de la fête du cassoulet.

Nos corsojaîres ne manquent ni de créativité ni d’ardeur ouvrière et on peut être sûrs que leur composition en mettra plein la vue. Dans cette équipe pas de traînards et surtout pas de morosité. Que de la bonne humeur, et cela depuis le début de l’année. Quel thème ont-ils choisi  pour 2014 ?  Chut, c’est encore couvert par le secret industriel.

ci-dessous : Ces dames paraissent très satisfaites de leur sculpturecorsojaïres

...et des équipes mixtes mettent leur savoir-faire en commun

corsojaïres

Non, Germain n'émerge pas d'un sous-marin en détresse...il demande du fil de fer !

corsojaïres

17:09 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : corsojaïres | | |

04.02.2014

Le retour au pays de Christian Combes

C’est quand il était aux commandes du comité des fêtes du village que Christian Combes, enfant du Villa, a donné toute la mesure de ses moyens. Avant de quitter ses fonctions à la suite de basses manœuvres qui n’ont pas grandi ceux qui les ont alimentées. Il n’empêche que plus jamais le Villa, depuis ce départ,  n’a connu de festivités aussi grandioses et attractives reconnues de tout le département et même au-delà.

L’assemblée générale des « Corsojaïres », réunie lundi 3 janvier, a redonné à  Christian un fauteuil présidentiel. Comme un  juste retour des choses. Même s’il reste toujours l’incontournable  maître d’œuvre de la fête du cassoulet de Castelnaudary.  Pierre Cazal, président sortant, peut quitter son poste l’âme sereine, vu que cette association  affiche depuis sa création une belle santé. Pour preuve, les projets 2014 sont déjà en place et ont généreusement nourri les débats lors de cette réunion.

On sait que les corsojaïres sont axés sur la construction de chars destinés à grossir le corso annuel de la cité chaurienne. Et ils le font avec talent. « On a une équipe technique au sommet de son art » a même souligné un soudeur du groupe. Le maire assistait à cette assemblée et a pris la parole pour exprimer « "mon plaisir de ressentir l’état d’esprit et la dynamique qui animent les corsojaïres »

Dans l’immédiat, chacun des membres a été invité à choisir un thème de char, sachant que comme d’habitude il y en aura deux. Et le président a un peu poussé à la roue, signalant qu’il fallait accélerer pour commencer au plus vite l’élaboration  des fameux véhicules.

Autre changement,  Michèle Ancely, qui depuis des décennies  ne rechigne jamais en matière de bénévolat associatif, a pris en charge la trésorerie en lieu et place de Marie-Dominique Garrigues. L’apéro amical a clos la rencontre.

Le nouveau bureau, élu à l’unanimité,  comprend désormais :

- Président d’honneur :  Jacques Danjou  -  Président : Christian Combes (au 1er plan ci-dessous)

- Secrétaire :  Germain Calas  -  Trésorière :  Michèle Ancely.
corsojaïres

            ci-dessous :  Michèle Ancely est la nouvelle trésorière des Corsojaïrescorsojaïres

ci-dessous : Tous les bénévoles comptent bien défiler à Castelnaudary fin août

corsojaïres

16:14 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : corsojaïres | | |

15.08.2013

La dernière ligne droite des Corsojaïres

Mercredi 14 août, c'est J -11 pour les bénévoles qui peaufinent depuis des mois deux chars qui ne passeront pas inaperçus lors du corso de la fête du cassoulet, dimanche 25, dans les rues de Castelnaudary. Comme c'est l'avant-dernier soir de travail, les corsojaïres ont eu droit à une visite de chantier puisque Patrick Maugard, le maire chaurien, et Christian Combes, le maître d'oeuvre des festivités,  sont venus s'assurer de la bonne marche du chantier, dans l'atelier secret de la Nogarède.
 
Patrick Maugard a été "espanté" par la beauté et le réalisme de l'imposant personnage qui occupera le plus grand char. Il faut dire que les artisans de cette construction n'ont pas lésiné sur les moyens. Qu'on en juge. 250 mètres de rondin métallique qu'il a fallu découper, cintrer et souder, segment par segment,  plus de 30 000 fleurs posées une à une, plus de 450 heures de travail. Des chiffres qui méritaient bien le pot amical partagé avec les deux visiteurs du jour.

 

ci-dessous : L'équipe  a dignement reçu MM.Maugard et Combes.....

corsojaïres

corsojaïres

                   ....qui ont été plus qu'impressionnés par la réussite du char

00:26 Publié dans associations | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : corsojaïres | | |